• Jade PG

Comment bien réussir un vrai Hot-Dog américain ?

Le hot-dog est un élément très important de la street food américaine. C’est le repas typique que l’on mange à un match de baseball ou de football américain.


Le hot-dog classique que l’on sert dans les stades ou que l’on peut acheter dans les rues de New York et d’autres grandes villes aux US est composé d’un pain bun allongé fendu dans le sens de la longueur et d’une saucisse.


Les saucisses que l’on retrouve communément dans les hot-dogs américains sont la saucisse de Vienne ou la saucisse de Francfort et elles sont cuites à la vapeur. Si vous êtes végétarien, il existe évidemment des saucisses à hot-dog végétariennes qui sont très bonnes et remplaceront parfaitement les saucisses classiques. Pour le reste de la garniture, le hot-dog est souvent agrémenté de mayonnaise, de ketchup, d’une mystérieuse sauce appelée « hot-dog relish », de piments, d’oignons, de cheddar…



L'Histoire du Hot-Dog

Hot Dog

Le hot-dog aux États-Unis est une véritable institution. Il existe même un guide de l'étiquette sur la façon de manger ou de ne pas manger un hot-dog. Ce guide insiste sur un point en particulier, c'est que le hot-dog est un plat populaire de la street food. C'est pour cela que selon eux, il est interdit de manger son hot-dog avec des couverts et de le présenter sur quelque chose de plus luxueux qu'une assiette en carton. Et il est primordial de manger son hot-dog jusqu'à la dernière miette, pas question de laisser un morceau de pain de côté et surtout, il faut se lécher les doigts pour ne pas gâcher, ne serait-ce qu'une goute de sauce. Selon ce guide, il serait de mauvais-goût pour un adulte de manger son hot-dog avec du ketchup. Cependant, le ketchup arrive deuxième derrière la moutarde en tant que garniture préférée des Américains dans le hot-dog.


Le hot-dog serait probablement apparu avec l'arrivée des immigrants allemands et austro-hongrois aux États-Unis au milieu du XXᵉ siècle. Charles Feltman, un boulanger de Brooklyn originaire d'Allemagne, aurait été le premier à fabriquer un chariot mobile lui permettant de cuire des saucisses qu'il servait dans un pain chaud. Grâce à son invention, en 1871, il réussit à louer un terrain pour ouvrir son restaurant, le premier d'une longue liste. Feltman décède en 1910, il a alors neuf restaurants, un cinéma en plein air, un hôtel, des manèges et plusieurs maisons. Encore un bel exemple de l'American Dream !


Je vous propose donc 3 recettes de hot-dogs à essayer chez vous : Le Hot-Dog Cornichons, Le Very-Hot-Hot-Dog et Le Classique des Classiques.



Hot-Dog Cornichons :

Heinz hotdog Relish
  • Bun

  • Saucisse : personnellement, je n’ai pas de préférence entre la saucisse de Vienne et de Francfort.

  • Cornichons

  • Sauce « Hot Dog Relish » Heinz : cette mystérieuse sauce que l’on retrouve très souvent dans les hot-dogs est à base de moutarde, d’oignons, de paprika et de concombre.

  • Cheddar : si vous voulez un vrai hot-dog à l’américaine, je vous conseille plus particulièrement le cheddar en spray Kraft. On ne peut pas faire plus américain !



Very-Hot-Hot-Dog :

  • Bun

  • Saucisse

  • Poivrons rouges dorés à la poêle : si vous êtes plus habitué au piquant, vous pouvez choisir des piments, notamment le jalapeño qui est le piment à hot-dog et à hamburger par excellence.

  • Oignons rouges caramélisés à la poêle : ils vont venir adoucir le hot-dog.

  • Une tranche de bacon grillé

Bouteille de sauce Blair’s After Death
  • Sauce Blair’s After Death au chipotle : dans cette sauce, qui peut vous paraître intimidante au premier regard, je vous l’accorde, vous retrouverez, entre autres : du piment Habanero, du piment de Cayenne, du citron vert, de l’ail, des herbes aromatiques et bien-sûr, le clou du spectacle : du piment Chipotle. Le Chipotle est un piment séché et fumé, particulièrement prisé des Mexicains. Cette sauce est bien différente des sauces épicées habituelles comme la sauce sriracha ou le tabasco. Dans la sauce Blair’s After Death, le parfum fumé du Chipotle ressort particulièrement et c’est ce qui fait son charme. Elle atteint les 60 000 sur l’échelle de Scoville.



Et last but not least, le Classique des Classiques :

Hot Dog américain
  • Bun

  • Saucisse

  • Oignons caramélisés à la poêle

  • Cheddar

  • Ketchup

  • Moutarde : pas une moutarde française, même si elle s’appelle « French’s Yellow Mustard » parce que c’est plus vendeur aux US. C’est cette moutarde qui donnera le vrai goût des hot-dogs américains à votre plat.


Les recettes que je vous ai présentées comportent toutes un pain bun allongé, mais selon les pays et les recettes, ce qui se trouve autour de la saucisse peut varier. En Australie, par exemple, il est beaucoup plus courant de manger un hot-dog dans une tranche de pain de mie pliée en diagonale que dans un pain bun. On peut également voir des hot-dogs dans lesquels une spirale de pâte feuilletée est enroulée autour de la saucisse.


Attention à ne pas confondre le hot-dog et le corn-dog, ou pogo en français (rien à voir avec la danse, je vous rassure). Il s'agit d'une saucisse plantée sur un bâtonnet en bois qui est trempée dans une pâte de pain de maïs puis frite. Le pogo s'accompagne souvent de ketchup ou de moutarde, comme le hot-dog, mais on ne peut pas ajouter de garniture comme dans un pain bun.


Je suis sûre que ces trois recettes de hot-dogs vous auront mis l’eau à la bouche. Si vous voulez tester mes recettes de burgers, c’est par ici !