• Emma Leclercq

La Saint-Patrick aux États-Unis

Chaque 17 mars depuis 1931, les Irlandais défilent dans les rues de Dublin pour fêter la Saint-Patrick. D’autres processions ont lieu partout dans le monde, notamment aux USA, où cette fête connait un succès national. Mais au fait, saviez-vous que ce sont les Américains qui ont popularisé les parades qu'on connait aujourd'hui ? Découvrons ensemble comment se passe la Saint-Patrick aux États-Unis.

La Saint-Patrick aux États-Unis
Public d'une parade de la Saint-Patrick

Origines

La Saint-Patrick aux États-Unis
Saint Patrick et le trèfle

Pour comprendre l'importance de la fête en tant que telle, concentrons-nous un bref instant sur le personnage.


Saint Patrick était un évangélisateur à qui on attribue la conversion des païens irlandais au christianisme. La légende raconte qu’il se serait servi d’un trèfle à trois feuilles, aujourd’hui symbole de l’Irlande, pour expliquer le mystère de la Sainte Trinité. Il serait mort le 17 mars 461.


Chaque année à cette date, la Saint-Patrick est célébrée en Irlande, bien sûr, mais aussi partout dans le monde par les membres de la diaspora irlandaise, comme aux États-Unis où elle connait un véritable succès. Mais pourquoi cette fête a-t-elle tant importance aux USA ?


Un peu d’histoire


La Grande Famine et la migration irlandaise


Si beaucoup d’Irlandais avaient déjà émigré aux USA au 17e et au 18e siècle, une autre vague de migration, liée à la Grande Famine de 1845 à 1852, a renforcé les liens entre l’Irlande et les États-Unis.

La Saint-Patrick aux États-Unis
La Grande Famine en Irlande

À l’époque, le mildiou, une maladie touchant les plantes, se répandit en Irlande et contamina les cultures de pommes de terre. Or, cet aliment constituait la nourriture de base de la majorité de la population irlandaise. Une terrible famine suivit la perte des cultures et fit environ 1 million de victimes.


Face à la misère croissante et à la mauvaise gestion de la crise par le gouvernement britannique, près de 2 millions d’Irlandais décidèrent de quitter le pays, à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil, loin de la famine et des épidémies. Si les plus pauvres se rendirent en Angleterre ou en Écosse, la majorité se tourna vers les États-Unis.


Les premières parades de la Saint-Patrick


Arrivés aux États-Unis, les Irlandais s’installèrent dans des villes où la diaspora irlandaise était déjà présente depuis presque deux siècles. Ils se rendirent par exemple à Chicago, ou encore à Boston, ville dans laquelle la première manifestation de la Saint-Patrick eut lieu, en 1737. Ces festivités avaient été organisées par des soldats irlandais nostalgiques servant dans l'armée britannique durant la guerre d'indépendance des États-Unis.

La Saint-Patrick aux États-Unis
Première parade de la Saint-Patrick, à New York (1762)

La ville de New York accueillit également son lot de migrants irlandais (les cinéphiles parmi vous pensent sans doute à Gangs of New York (2002) de Martin Scorsese). Cette destination paraissait naturelle aux Irlandais puisque l’une des premières parades de la Saint-Patrick eut lieu à New York... en 1762, précédant la première parade Irlandaise de presque deux siècles.


C'est l'importante présence irlandaise aux États-Unis qui a donné naissance aux célébrations de la Saint-Patrick que nous connaissons aujourd’hui. Ce sont donc les USA qui les ont véritablement popularisées. Ce petit récap historique nous permet également de comprendre l’importance de cette fête pour les Américains issus de la diaspora irlandaise… Comme pour ceux qui ne le sont pas. Après tout, le 17 mars est un jour où tous les Américains sont un peu Irlandais.


Comment se passe la Saint-Patrick aux États-Unis ?


Si la Saint-Patrick est célébrée partout aux États-Unis, les parades les plus réputées sont celles de New York, de Boston et de Chicago, trois des villes qui ont accueilli les migrants irlandais.


La Saint-Patrick à New York


La parade de la Saint-Patrick de New York est la plus importante du monde. Elle commence à 11 h sur la Cinquième Avenue et se termine (officiellement) vers 17 h, mais les festivités continuent jusqu’au milieu de la nuit.


La Saint-Patrick aux États-Unis
Défilé de la Saint-Patrick à New York

Des joueurs de cornemuse défilent dans les rues de la ville, suivis par plusieurs fanfares (dont celle des policiers new-yorkais) et par un incroyable défilé. On peut y trouver des cavaliers habillés aux couleurs de l’Irlande, des danseurs, des vétérans de l’armée américaine, des musiciens en costumes et même des majorettes.


La Saint-Patrick aux États-Unis
L'Empire State Building le jour de la Saint-Patrick

Pour l’occasion, le vert, couleur symboliquement associée à l'Irlande, est à l'honneur. Les gens s’habillent en vert (ceux qui ne le font pas risquent de se faire pincer les fesses), boivent de la bière verte, mangent des bagels verts et lèvent leurs verres à l’Empire State Building, lui aussi coloré de vert pour l’occasion. De quoi faire une véritable indigestion de vert !


Vous pouvez également profiter de l’occasion pour voir New York sous un autre angle grâce à une croisière organisée spécialement pour la Saint-Patrick. En plus de profiter de superbes vues sur la ville, vous pourrez savourer une bière distillée dans la brasserie de Coney Island ainsi que des délices culinaires irlandais.


St. Patrick’s Day à Boston


La parade de Boston n’a rien à envier à celle de New York. Au programme : des bus et voitures décorés aux couleurs de l’Irlande, des chars qui transportent des chanteurs et des musiciens, des gens déguisés (les costumes vont d’un Leprechaun à Mickey en passant par Black Panther et les Ghostbusters), des soldats de l’armée, des fanfares qui vous font vibrer au son des tambours et des cornemuses, et bien plus encore !


La Saint-Patrick aux États-Unis
Des spectateurs attendant le début du cortège de la Saint-Patrick à Boston

Le défilé commence à 10 h et se termine quand la parade atteint Andrew Square, South Boston, un quartier connu pour son importante communauté irlan-daise. Là, la fête continue et les gens mangent, boivent et dan-sent jusqu’au bout de la nuit.


Envie d'un petit aperçu ? Jetez un coup d’œil à cette vidéo de la parade de 2019.




La Saint-Patrick à Chicago


La Saint-Patrick aux États-Unis
La rivière Chicago le jour de la Saint-Patrick

À Chicago aussi, on fait les choses en grand. Figurez-vous, qu’en plus d’une parade sensationnelle, la rivière Chicago est carrément teinte en vert, elle aussi (rien que ça). Vous pourrez d’ailleurs en profiter à bord des Booze Cruise lors des croisières organisées pour l’occasion. Ne vous attendez pas à une visite tranquille : la fête s’invite aussi sur ces bateaux !



La parade commence vers midi, et pendant presque 3 h, des chars, des danseurs, des musiciens et des défilés animent les rues de la ville. Les spectateurs s’habillent en vert (attention à ne pas vous faire pincer si vous ne portez pas un vêtement de cette couleur) et brandissent des drapeaux irlandais.


Comme à New York et à Boston, les célébrations ne s’arrêtent pas après la fin de la parade. Loin de là ! La bière verte coule à flots et l’ambiance festive continue d’animer les pubs pendant le reste de la journée, et parfois même jusqu’à la fin du mois de mars !

La Saint-Patrick aux États-Unis
Parade de la Saint-Patrick

Et voilà, vous savez maintenant pourquoi et comment on célèbre la Saint-Patrick aux États-Unis ! Dès que la situation vous le permettra, je vous conseille vivement d’assister à l’une des parades mentionnées dans cet article. L’ambiance est très conviviale et vous en garderez un souvenir mémorable.


Happy St. Patrick’s Day !